Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


BRÈVE 2019-05-21

 

WOLF ROCK AU BOUT DE L’ÉTRAVE

 

À l’approche du phare de Wolf Rock, trois pelotons commencent doucement à se dessiner au sein de la flotte de la Normandy Channel Race, à l’avantage de l’incontournable duo italo-hispanique sur Eärendil, talonné de près par le tandem qui a fait ses classes sur les Mini 6.50, Aymeric Chappellier et Pierre Brasseur d’Aïna Enfance et Avenir.

« Le Solent est vraiment un endroit magique avec ses courants et sa côte escarpée. Le tour de l’île de Wight réserve toujours des surprises et des scénarios changeants ! […] Toute la journée le classement a été bouleversé et on a joué du virement de bord sans cesse pour se déjouer du courant. […] On peut dire que la nuit s’est déroulée de la même façon, le vent a alterné entre 0 et 12 nœuds, cette course est tactique et mentale... ça tombe bien on aime ça ! » Voilà quelques lignes reçues dans le message de la nuit d’Edenred qui résument parfaitement l’ambiance à bord des Class40 et au sein de la flotte durant la nuit passée.

La flotte toujours bien compacte hier en fin d’après-midi, a opéré un décalage au sud vers le DST (Dispositif de Séparation du Trafic) des Casquets après avoir passé sans encombre la presqu’île de Portland. Cette option, visiblement commune à toute la flotte malgré un courant contraire pour essayer de passer une zone sans vent, marque le début d’une scission au cœur de la flotte, la première après presque 36h de course. Ce sont deux sisterships sur plan Manuard, Mach 40.3, Eärendil et Aïna Enfance et Avenir, qui prennent une option en tête de flotte ce matin depuis le passage de Start Point avec déjà 18 milles nautiques d’avance sur le troisième. Ils bénéficient de vents plus forts montant jusqu’à 14 nœuds, leur permettant de sérieusement creuser l’écart avec le reste de la flotte. C’est SOS Méditerranée qui mène un second peloton, naviguant dans des airs ne dépassant pas les 6-8 nœuds,  composé de Cape Racing Yachts, Cré’Actuel et Colombre XL. Enfin Rêves et Beijaflore guident un troisième peloton qui doit actuellement miser sur un nouveau regroupement de la flotte à la prochaine marque de passage de Wolf Rock, au risque de définitivement perdre toute chance de recoller aux leaders…