Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


JOUR 4

CHEVAUCHÉES IRLANDAISES

Après avoir viré en début d’après-midi le phare irlandais du Tuskar Rock, un "graal » bien difficile à atteindre pour certains skippers, la flotte des Class40 a pris le chemin des côtes irlandaises vers le phare du Fastnet distant de 150 milles; le célèbre phare sera contourné en fin de matinée avant d’entreprendre une autre rapide chevauchée vent portant vers les iles anglo- normandes.

Le Tuskar Rock - « totem » de la Normandy Channel Race - franchit, les concurrents se sont regroupés dans une étonnante situation en entamant leur descente de la côte Irlandaise; hormis le trio de tête, une dizaine de voiliers se sont retrouvés en 3 milles d’écart dans la petite baie à l’est de Kilmore, avant de passer entre les iles de Great Saltee et Little Saltee, distantes d’à peine 1500 m; un nouveau départ magnifique spectacle un peu gâché par le passage d’un front qui amena vite la pluie et une trentaine de noeuds de sud-ouest sur la zone.

Pendant ce temps BRETAGNE CREDIT MUTUEL effectuait sa pénalité de 45’ (pour cause de plomb moteur arraché) dans la baie suivante alors que COLOMBRE XL, alors en quatrième position, devait se détourner vers le port de Rosslare pour tenter de résoudre des problèmes d’énergie à bord.

En début de soirée la flotte mettait fin à son introspection du relief irlandais pour prendre une route plus au large sur un bord au prés dans un vent fort; seul le leader restait plus à terre dans un nouveau choix d’option distinct des autres skippers.

Une quinzaine de milles sépare toujours à 08.00 Nicolas Troussel de ses poursuivants directs, un CARAC ADVANCED ENERGIES très en forme, un team LE CONSERVATEUR revenu de sa nuit noire de la veille, le team brésilien ZETRA qui décidément apprend vite le fonctionnement d’un Class40, et SERENIS CONSULTING très proche; malgré un bateau 5 ans plus ancien Louis Duc ne lâche rien, l’écart avec le premier n’ayant guère varié dans la nuit; tout reste donc possible alors que la moitié du parcours a été atteint en soirée et que 400 milles restent à parcourir.

Bonne nouvelle pour COLOMBRE XL qui a repris la course ce matin à 07.00 ; mais pour tous la fatigue commence à se faire sentir au 5ème jour d’une course décidément extrêmement intense, comme l’exprime ce matin l’orthographe saccadée de l’équipage  de l’EXPRESS :

" Pas facile de vous faire un petit mot cette nuitv alors qu'on pllante es pieux comme si on cherchait du pétrole !les nuits sont belles, dégagées, avec tjrs cette demi lune qui éclaire le plan d'eau.

mai scelle là il faut veni la chercher, après une apres midi très tonique à tirer des ords le long des otes d'irlande, juste apres un passage de front épique pile au moent de l'enroulé de Tuskar ock.Une session epuisante, ou l'on finit inncé à tou s les sens du terme !et mainetnant ce long bord vers le fastnet qui vous laisse penser que le bateau va finir par se disloquer...comme disait JC en allant tenter de récuopérer un oeu de ses efforts : là on est dans le rouge. À plus »

 

Classement provisoire, Jour 4 de la course, de 8h : 

1er Bretagne - Crédit Mutuel

2ème Carac - Advanced Energies

3ème Le Conservateur

4ème Zetra

5ème Serenis Consulting