Du 10 au 20 septembre 2020
Départ le dimanche 13 septembre 2020
Village public quai Vendeuvre


Vendredi 16 septembre 2016

Salut et respect. Toute la flotte de la 7ème édition de la Normandy Channel race s’incline très bas devant la performance de l’équipage espagnol du Class40  Talès II, vainqueur de haute lutte d’une course particulièrement relevée, sportivement et météorologiquement. Pablo Santurde et Fidel Turienzo s’imposent au bout du suspense et après un époustouflant mano a mano engagé dès le départ de Ouistreham dimanche dernier avec le duo Franco-Britannique Phil Sharp-Sam Manuard sur Imerys. Les deux voiliers ne se seront véritablement quittés que l’espace de quelques heures lors de la montée vers Tuskar, quand Imerys choisissait une route très à l’est pour enrouler le phare. Les Malouins Maxime Sorel et Hugo Dalhenne (V and B) montent 52 minutes plus tard sur la troisième marche du podium, un excellent résultat pour ce jeune équipage. Il convient d’associer à ce formidable trio le tandem Thibaut Vauchel Camus - Fred Duthil (Solidaires en Peloton-ARSEP), grand animateur de la course et qui termine en trombe, malgré une panne générale d’alimentation depuis plus de 24 heures.

18 bateaux à bon port ce soir

Les arrivées se sont précipitées tout au long de la journée, preuve s’il en est de l’homogénéité de la classe, et de l’intensité mise par chaque duo pour boucler le parcours. 18 voiliers seront ce soir à quai.

Les chiffres de la course :

Talès II au duo Pablo Santurde - Fidel Turienzo  a ainsi franchi aujourd’hui en grand vainqueur, à 10 heures, 41 minutes et 54 secondes, la ligne d’arrivée mouillée devant Ouistreham. Son temps de course est de 4 jours, 17 heures, 41mn et 54 secondes.

Il a parcouru les 950 milles théoriques du parcours à  8,4 noeuds de moyenne. Il a couvert sur le fonds  1 055 milles, à la vitesse de 9,27 noeuds.

Le Class 40 Imerys de Phil Sharp et Sam Manuard a pris ce matin la deuxième place de la Normandy Channel race en franchissant la ligne à 10 heures 44 minutes et 43 secondes. Son temps de course est de  4 jours,  17 heures, 44 minutes et  43 secondes. Il a parcouru les 950 milles théoriques du parcours à  8,39 noeuds de moyenne et couvert sur le fonds  1 057  milles, à la vitesse de 9,29 noeuds.

L’écart entre les deux bateaux est 2 minutes et 49 secondes!

 

Sorel –Dalhenne sur le podium…

V and B, de Maxime Sorel et Hugo Dalhenne, se hisse sur la troisième marche du podium. Son temps de course est de 4 jours, 18 heures et 31 minutes. Il a parcouru 1 051 milles à 9,18 noeuds de moyenne. Son écart au premier est de 52 minutes 02.

 

4ème : Solidaires En Pelotons –ARSEP : 4 jours, 19 heures, 14 minutes et 8 secondes. 1 046 milles à 9, 07 nœuds de moyenne.

5ème : Sensation Class40 : Marc Lepesqueux – Laurent Pellecuer : 4 jours, 20 heures, 8 minutes, 12 secondes : 1 049 milles à 9,03 nœuds.

 

Talès II ; un Class40 plan Botin  tout simplement extraordinaire :

2016/09 – 1er - Normandy Channel Race 2016

2016/07 – 1er - Transat Québec - Saint Malo 2016

2016/06 – 1er - The Atlantic Cup 2016

2016/02 – 1er - RORC Caribbean 600

2015/12 – 1er - RORC Transatlantic Race

2015/08 – 1er - Fastnet Race

2015/02 – 1er - RORC Caribbean 600

2014/11 – 1er - Route du Rhum (skipper : Alex Pella) / Class 40 Record

2014/02 – 1er - Caribbean 600 / Class 40 Record

2013/11 - 2nd - Transat Jacques Vabre

2013/08 - 2nd - Fastnet Race

 

Ils ont dit :

Fidel Turienzo - Talès II

 

« Une course incroyable. On est demeuré au contact d’Imerys toute la course. On était à fond. On savait qu’il fallait être devant dès le départ et c’est ce qui s’est passé. La remontée vers Tuskar a été difficile, d’autant plus qu’Emerys a tenté un coup vers les côtes galloises. Là, on a été inquiet! C’est la première fois que nous gagnons avec un écart aussi minime. Cela s’est joué au large de Guernesey où nous sommes revenus sur eux, puis après Barfleur, nous avons empanné avant eux. Ensuite, on a bien marché au reaching. C’est une grande victoire, pour nous, pour le bateau, et pour notre armateur, Gonzalo Botin, et toute l’équipe qui a préparé le voilier, dont Pablo, qui a construit ce bateau et l’a préparé. »

Talés II a remporté la Route du Rhum 2014 avec Alex Pella à la barre, et la Transat Québec Saint Malo 2016 avec Pablo à bord ndlr.

 

Phil Sharp - Imerys

« 5 jours de bataille avec des bateaux à vue en permanence ! On a poussé fort avec Talès II.  Les dernières 24 heures ont été très intenses, du match race jusqu’à l’arrivée. Ils ont été juste un peu meilleurs. Ils ont fait une course incroyable.  On a été devant longtemps, mais à la fin, ils l’ont emporté. C’était très excitant, une vraie bagarre sur tout le parcours ! On apprend beaucoup, on va chercher ses limites. On va revenir pour reprendre la marche du podium qui nous manque. On est un peu déçu, mais on va s’en remettre. C’est une épreuve très difficile, car il est très compliqué de naviguer en  Manche, avec les courants et les grandes variations météo, le rail des cargos… beaucoup de dangers. On dirait parfois une zone de guerre. La course a été incroyablement rapide. Il fallait être à 100% tout le temps ! »

 

Sam Manuard -Imerys

Une super course, accrochée jusqu’à la fin. On a traversé beaucoup de zone géographiques et météo. Il fallu se creuser les méninges, élaborer des stratégies. On est content de notre stratégie. Notre course est propre, mais on n’a pas gagné! On échoue pour moins de trois minutes… Phil est un sacré athlète. Il m’a impressionné. »

 

Maxime Sorel - V and B

 

C’est le résultat que nous attendions, avec un belle navigation avec Hugo. La remontée vers Tuskar a été terrible, mais la redescente a été superbe. Nous sommes très content de cette course et du bateau. Le parcours est magnifique, très technique. Il met les bateaux et les bonhommes à rude épreuve car il faut être dessus sans arrêt. C’est comme une transat mais à fond tout le temps. On s’est bien accroché dan les phases molles, et on a bien attaqué dans le vent. La Normandy Channel Race est incontournable, un vrai mondial de la Classe! »

 

Thibaut Vauchel-Camus - Solidaire En Pelotons - ARSEP

« Nous sommes naturellement un peu frustrés. On a fait le parcours jusqu’au bout. On s’est bien battu jusqu’au Fastnet, jusqu’à ce qu’on perde toute énergie à bord. Cela a été terriblement compliqué de naviguer en aveugle, avec toute les DST à gérer. Nous n’étions plus  vraiment en mode régate, mais on a joué le coup jusqu’au bout, en espérant pouvoir à la fin jouer un petit coup tactique… »

 

Classement avant Jury :

 

1- Talès II : Pablo Santurde - Fidel Turienzo - 4 jours, 17 heures, 41 mn, 54 sec.

2-Imerys : Phil Sharp - Sam Manuard - 4 jours 17 heures, 44 mn, 43 sec.

3- V and B : Maxime Sorel -Hugo Dalhenne - 4 jours, 18 heures, 31 mn et 56 sec.

4- Solidaires En Pelotons –ARSEP Thibaut Vauchel-Camus - Fred Duthil : 4 jours 19 heures, 14 mn et 39 sec.

5- Sensation Class40 : Marc Lepesqueux – Laurent Pellecuer : 4 jours, 20 heures, 8 minutes et 12 sec.

6 – Moonpalace : Roeland Franssens –Michel Kleinjans : 4 jours, 21 heures, 36 minutes et 32 sec.

7- Colombre XL : Massimo Juris – Pietro Luciani : 4 jours, 21 heures, 40 minutes, 17 sec.

8- Serenis Consulting : Jean galfione – Nicolas Troussel : 4 jours, 21 heures, 42 minutes et 5 sec.

9- Generali-Horizon Mixité : Isabelle Joschke –Alain Gautier : 4 jours, 21 heures, 46 minutes, 25 sec.

10- Groupe Setin : Manu Cousin – Rémi Aubrun : 4 jours, 22 heures, 14 minutes et 55 sec.

 

Les 10 premiers bateaux en 4 heures 33 minutes.