Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


Communiqué de presse – Jeudi 26 mai 2011

Victoire de Initiatives Saveurs !

 

« Une course de légende » commente Dominic Vittet à l’arrivée, co-skipper du Class40 l’Express Sapmer. Mais après 4 jours de course intense et riche en rebondissements, c’est finalement Tanguy de Lamotte et Sébastien Audigane à bord de Initiatives Saveurs qui décrochent la victoire. Sur la seconde marche du podium, Fabien Delahaye et Bruno Jourdren sur Port de Caen – Ouistreham et en troisième position, Des pieds et des mains mené par Damien Seguin et Yoann Richomme.

Près de 870 milles ont été parcourus à une vitesse moyenne de 8,39 nœuds. Le changement de parcours, tant attendu par les coureurs, aura raccourci la distance de course de 170 milles mais n’aura rien retiré à la qualité de la compétition.

8 Class40 sont arrivés aujourd’hui. Les 4 derniers devraient arriver demain, au levé du jour. Vendredi 27 mai, les 12 Class40 engagés sur la Normandy Channel Race 2011 seront tous à quai au bassin Saint-Pierre à Caen. La boucle sera bouclée. L’histoire pourra recommencer.

 

 

Retour sur une édition exceptionnelle

 

À 14h00, dimanche 22 mai, 16 Class40 prennent le départ de la Normandy Channel Race 2011. 12 heures après, le premier abandon est annoncé. Livewire rencontre de nombreux problèmes techniques, les deux skippers, Stuart Dodd et Steve Kennington décident de rentrer à Cherbourg.

Le reste de la flotte progresse très vite au portant vers l’Angleterre. Dans le peloton de tête, les écarts sont faibles. Le lundi 23 mai, à 15h, Partouche, skippé par Christophe Coatnoan et Sébastien Figue, jette l’éponge à son tour, les conditions de navigation paraissent trop difficiles. Du côté de la course, la cavalcade continue. Fabien Delahaye et Bruno Jourdren sur Port de Caen - Ouistreham mènent la danse mais ce n’est sans compter sur l’équipage de Marie Toît – Caen la Mer, Marc Lepesqueux et Michel Kleinjans, qui après une option favorable au près dans le nuit du lundi au mardi, prennent la tête du classement. Quelques heures après, la course s’arrête pour le team franco-belge, qui suite à une collision, se voit contraint d’abandonner.

Mercredi, le vent fort installé depuis le premier jour ne mollit pas… au contraire. Une forte dépression se déplace vers le phare du Fastnet. La direction de course prend la décision de changer le parcours. Les concurrents encore en course n’iront pas virer le phare irlandais. Une coupe de 170 milles qui soulage les skippers déjà bien entamés par la fatigue. Ce même jour, Andrew Dawson et Rune Aasberg à bord de Spliff annoncent leur abandon. Ils ne se sentent pas capables de continuer dans de telles conditions.

À Tuskar Rock, le vent souffle. 30 nœuds. Les 12 Class40 encore en course enroulent la marque et redescendent au près vers Land’s End. Ici, enfin, du portant. Un long run jusqu’à Guernesey. À ce moment précis de la course, nul ne peut dire qui remportera la Normandy Channel Race. Les 3 premiers sont au coude à coude. Port de Caen  - Ouistreham et Initiatives Saveurs naviguent à vue.

Finalement, après quelques problèmes de voile, l’équipage de Fabien Delahaye et Bruno Jourdren se retrouve en troisième position et le team Damien Seguin/Yoann Richomme  à bord de Des pieds et des mains, grâce à une belle option, passe second.

Le Raz Blanchard. Initiatives Saveurs compte de 10 milles d’avance. La victoire est devant l’étrave. Derrière la bataille est sans relâche et la course de vitesse durera jusqu’aux dernières heures. À Ouistreham, c’est Fabien Delahaye et Bruno Jourdren qui décroche la seconde place. Damien Seguin et Yoann Richomme assurent la troisième marche du podium. Quant à l’équipage vainqueur de cette édition, Tanguy de Lamotte et Sébastien Audigane, il passe la ligne d’arrivée à 12 heures, 25 minutes et 25 secondes avec, coup de théâtre, une grand-voile en lambeaux. Depuis le passage du dernier Raz, où la voile a explosé dans un empannage, ils naviguent ainsi, réduisant significativement leur vitesse moyenne. Il s’en est fallu de peu…

 

Demain, en début de matinée, les 4 derniers Class40 franchiront la ligne d’arrivée et clôtureront cette édition 2011. À tous, il sera temps de leur dire : See you next year !

 

Ils ont dit

 

Tanguy de Lamotte et Sébastien Audigane, Initiatives Saveurs, vainqueur de la Normandy Channel Race en 3 jours 22 heures 25 minutes et 25 secondes à la vitesse de 8,39 nœuds :

« La grand-voile a éclaté en deux juste après le Raz Blanchard. Il nous restait environ 70 milles à parcourir…  On a dû perdre 1 nœuds de moyenne avec cette histoire mais on a gardé le gennaker, dans 30 nœuds, ça envoyait ! On avançait entre 16 et 20 nœuds sur le fond, à don’f ! On a affalé le gennaker deux heures avant l’arrivée. On savait qu’on allait moins vite. Séb barrait et moi, je surveillais les classements et les écarts. On ne faisait pas les malins… On a eu peur de louper la première place mais on a tout fait pour être au maximum.

On est heureux de remporter la course. La bagarre a été serrée jusqu’au bout ! On ne s’est pas changé depuis le départ. J’ai toujours le même lycra, les mêmes chaussettes. J’ai qu’une envie c’est d’enlever mes bottes. On est rincé mais on s’est vraiment amusé. C’était top ! Intense mais top ! »

Fabien Delahaye et Bruno Jourdren, Port de Caen – Ouistreham, second de la Normandy Channel Race en 3 jours 23 heures 04 minutes et 12 secondes à la vitesse moyenne de 8,33 nœuds :

« On a fait des pointes à 24 nœuds. C’était sympa ! Dans des conditions comme celles-là, on enchaîne les manœuvres, c’est très sollicitant. Je ne me souviens même pas de la dernière fois que j’ai dormi. On n’a pas beaucoup mangé, on n’avait plus de gaz dans la bouteille du coup on n’a pas pu se faire un plat chaud ou un thé pendant la course. On a essayé de manger des plats cuisinés froids mais c’est pas terrible !

À 19h, hier, on n’était bord à bord avec Initiatives Saveurs. Un coup, ils étaient devant, un coup c’était nous, on a fait que ça toute la nuit jusqu’à ce qu’un gros nuage arrive, c’était chaud. On a décidé de réduire la toile, de descendre la chaussette de spi mais elle s’est coincée, on a bataillé pendant une heure et puis finalement le spi était inutilisable. Après on a eu des problèmes avec notre code 0, bref ça s’est enchainé. Dans l’histoire, on perd 6 milles. Ca suffit pour qu’ils passent devant ! Mais on n’a rien lâché, parce qu’à 8h, Des pieds et des mains était devant nous, du coup, on était au taquet sur le pont. Bruno se prenait des lances à incendie ! Toujours aux écoutes et on leur colle 2 milles de Barfleur à l’arrivée et finalement on récupère notre deuxième place ! »

Damien Seguin et Yoann Richomme à bord de Des pieds et des mains, troisième de la Normandy Channel Race en 3 jours 23 heures 12 minutes et 35 secondes à la vitesse moyenne de 8,32 nœuds :

« On a attaqué dès qu’on a passé la pointe de l’Angleterre. On était sous GV haute et petit spi, je pense que l’on était les seuls à porter ces voiles là. Ca a fait la différence, on était au taquet, à 200% toute la nuit et jusqu’à l’arrivée. On était deuxième à 8h, juste devant Port de Caen - Ouistreham mais sur le bord de reaching, ils ont fait la différence, ils étaient plus rapides. On est content d’être revenu. Tout au long de la course, on n’a fait que se rapprocher de cette troisième place sans jamais l’accrocher pour de bon donc c’est bien qu’au final, ça le fasse !

On s’est fait plaisir. Il y a eu des phases plus difficiles que d’autres quand on mange du près comme ça, c’est dur. Si on m’avait posé la question à mi-parcours « Est-ce que tu t’es    amusé ? », je ne suis pas sûr d’avoir donné la même réponse qu’aujourd’hui ! Heureusement que l’on n’est pas allé au Fastnet parce que là, ça aurait été vraiment long ! Surtout pour ceux qui sont derrière. »

 

 

Classement - jeudi 26 mai :

1. INITIATIVES SAVEURS - 3j 22h 25m 25s à 8.39 nœuds  

 

2. PORT DE CAEN OUISTREHAM - 3j 23h 4m 12s à 8.33 nœuds

 

3. DES PIEDS ET DES MAINS - 3j 23h 12m 35s à 8.32 nœuds

 

4. MARE.DE2 - 3j 23h 40m 14s à 8.28 nœuds

 

5. L 'EXPRESS – SAPMER - 3j 23h 42m 56s à 8.27 nœuds

 

6. TALANTA - 4j 1h 0m 10s à 8.16 nœuds

 

7. DEFI GDE - TZU HANG - 4j 2h 34m 27s à 8.03 nœuds 

 

8. RED

 


 

Contact presse :

Sirius Evénements -  contact@sirius-events.com

Alexandra Gardin - a.gardin@sirius-events.com - 06 72 67 14 25