Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


Peter Harding et Halvard Mabire remportent le prologue de la Normandy Channel Race à bord de « 40 Degrees ». Demain à 14h00, les tandems engagés prendront le départ de cette première édition. Ils auront un parcours de 1000 milles à avaler, sur un tracé exigeant, tout sauf une sinécure !
 
Echauffement au large d’Hermanville !
 
Grâce à un zest de vent, le comité de course de la Normandy Channel Race a réussi à lancer, ce jour, le premier acte de la compétition. Les 20 régatiers inscrits et leurs invités, ont pris un bon départ, au top chrono, preuve de leur envie d’être en mer suite à quelques journées de préparation aux pontons du bassin Saint-Pierre à Caen. Le britannique Peter Harding et le cherbourgeois Halvard Mabire, ont vite pris la poudre d’escampette sous le vent au niveau du bateau « viseur ». Les deux compères, qui ont l’habitude de naviguer ensemble (une transmanche, des courses du RORC ou le Grand Prix de Douarnenez), ont enroulé la bouée au vent en tête pour ensuite garder leur leadership. « Spliff », des britanniques Andrew Dawson et Stephen Card s’est adjugé la seconde place alors que Tanguy De Lamotte et Jean Galfione sont montés sur la troisième marche du podium. « Peter Harding, le propriétaire du bateau, est content » déclarait Halvard au moment du passage du Sas de Ouistreham « alors moi aussi ! Nous avons fait du bon travail. Dans le petit temps, notre voilier va bien et puis nous étions rapidement en tête. On a toujours plus d’air frais devant ».
 
Manfred Ramspacher : « Un Tour de France cycliste où il y aurait que des cols !»
 
Manfred Ramspacher, l’organisateur de la Normandy Channel Race, a tracé le parcours en voulant surtout valoriser la partie « Manche » et en partant sur 1000 milles de navigation.   « L’idée était aussi évidemment de traverser la Manche pour aller en Angleterre » explique l’initiateur. « Et puis il me semblait important que les concurrents naviguent dans des endroits mythiques comme les Needles au petit matin, le Solent, le Rocher du Fastnet, le Sud des côtes irlandaises, Barfleur, le raz Blanchard. Ils vont réaliser, en quelque sorte deux étapes de la Solitaire du Figaro en une, en prenant plein les yeux car les paysages seront fantastiques ». Thomas Ruyant, le dernier vainqueur de la Transat 6.50, qui prendra le départ demain avec Tanguy Leglatin, s’attend, quant à lui, à une course exigeante et fatigante. « Nous n’allons pas avoir beaucoup de répit avec de nombreuses marques à contourner et du courant. On peut être en tête et se retrouver à contre-courant pendant des heures avec le peloton qui revient derrière. Rien ne sera jamais fini. On va franchir l’ensemble des grands caps de la Manche, Mer Celtique et d’Irlande. Il faudra être dans le match tout de suite avec un début de course qui sera relativement moins difficile que la suite des événements. A nous de bien gérer les effets de site ». Le début de la Normandy Channel Race s’annonce pourtant compliqué puisqu’il est attendu, demain dès 14h00 un vent d’Ouest – Nord – Ouest de 8 à 10 nœuds qui se renforcira et tournera peu à peu jusqu’à 15 nœuds Ouest – Sud – Ouest six heures après le départ et 20 nœuds en début de soirée selon David Lanier, météorologue averti. Les 10 Class 40 aborderont les côtes des plages du débarquement, le Cotentin, Saint-Marcouf face au vent. « Il s’agira de prendre également notre rythme » précise Mabire. « Et puis, il y a de nombreux casiers dans ces endroits et peut être déjà des coups stratégiques à jouer le long des côtes ». 
 
Tapis rouge au Château de Bénouville !
 
Les marins de la Normandy Channel Race étaient, hier soir au château de Bénouville pour un dîner, qui restera dans les annales . Le château est une œuvre de l’architecte Claude Nicolas Ledoux et a été construit en 1769 sur la demande d’un couple de marquis, les Sanguin de Livry. Son escalier monumental et son architecture étonnante de modernité pour l 'époque font de lui l 'un des monuments majeurs de la fin du 18ème Siècle et une référence pour les amateurs de néoclassicisme. Le moyen de détendre les esprits avant ce grand « run » de 1000 milles que s’apprêtent à débuter demain Français, Néerlandais, Britanniques et Sud-Africains.
 
Suivez la Normandy Channel Race en tapant : http://www.normandy-race.com/, un pointage officiel sera en ligne chaque jour à 5, 8, 11, 15 et 19 heures
 
Le classement du prologue :
 
1 40 Degrees Peter Harding et Halvard Mabire
2 Spliff Andrew Dawson et Stephen Card
3 Novedia – Initiatives Tanguy de Lamotte et Jean Galfione…
4 Phesheya – racing Nick Leggatt et Philippa Hutton – Squire
….