Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


La flotte de la Normandy Channel Race s 'est extraite cette nuit au louvoyage de la grande baie de Weymouth dans le Sud de l 'Angleterre. Les leaders qu 'emmène toujours le duo Thomas Ruyant-Tanguy Leglatin sur "Destination Dunkerque" ont profité de la rotation du vent au Nord Ouest pour gagner le large et faire route sur un seul bord vers le Cap Lizard à la pointe extrème occidentale de la Cornouaille anglaise. Un positionnement qu 'imite parfaitement ce matin le duo Néerlandophone Franssens-Kleinjans (Moonpalace) qui glisse sous le vent des Dunkerquois en seconde position au classement général provisoire. Halvard Mabire et Peter Harding (40 Degrees) ont longtemps rasé la côte, avec dans leur sillage immédiat  Yvan Noblet et David Tabouré (AppartCity). Ces deux bateaux ne font plus route commune, Mabire optant pour la côté et Yvan Noblet pour le large. La nuit, froide et peu ventée sur l 'ensemble du plan d 'eau, a néanmoins permis à l 'ensemble de la flotte aux trousses de Ruyant, de se refaire une santé morale après le passage à niveau du Solent, comme en témoigne le caennais Marc Lepesqueux désormais bien installé dans sa course : "Des problèmes de drisses nous ont ralenti en naviguant sous GV seule plus de 3 heures et en plus sous la route ! Bilan, loin derrière, une arrivée dans le solent au près avec le courant qui se renverse. Nous avons fait tout le Solent à contre courant et au louvoyage, le vent dans le solent s 'orientant dans l 'axe du chenal ! Les choses vont mieux maintenant et c 'est une bonne chose...". Le marin-journaliste Pierre-Yves Lautrou, compagnon de Christophe Coatnan à bord de "Groupe Partouche" se souviendra longtemps de son passage dans le Solent : "...ce lieu mythique du yachting nous avait sorti le grand jeu : soleil, mer plate, entre 1 et 4 noeuds de vent et du jus dans la gueule à foison tandis que les premiers passaient comme une lettre à la poste."
 
Les 9 équipages encore en lice, après l 'abandon cette nuit pour problème de moteur et d 'énergie de "Groupe Picoty" à Jacques Fournier et Denis van Weynbergh vont entamer leur troisième jour de course avec la perspective de sortir de la Manche. Les petits airs sont au menu, dans le froid et la brume qui rendent la vigilance aux cargos et autres embarcations de pêche souvent pénible. Pour l 'heure, les duettistes doivent choisir entre passage au plus près du Cap Lizard, ou l 'espoir de trouver au large un peu plus de pression. Les écarts demeurent minimes, avec 4 bateaux pointés en moins de 11 milles, et 9 bateaux en moins de 31 milles.
Non localisé ce matin, Phesheya Racing des Sud Africains Nick Legatt et Philippa Hutton-Squire est pourtant bel et bien à la bagarre ainsi qu 'en atteste son message de la nuit : "Nous nous sommes livrés à un duel de virement de bord avec Novedia dans le Solent et avons profité du courant pour progresser vers Hurts Narrows...."