Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


Thomas Ruyant et Tanguy Leglatin sur DESTINATION DUNKERQUE :

Par une nuit de brouillard
Nous sommes en approche de Fastnet rock
Le bateau transperce le brouillard à petite vitesse dans un vent capricieux
La veille est trés active, les chalutiers irlandais sortent de la brume au
dernier moment.
On se creuse la tete pour trouver la trajectoire idéale sur la suite du
parcours.
un anticyclone nous barre le chemin.C 'est sur ce choix de route que la
course pourra  se perdre ou se gagner, notre avance n 'a pas grande
importance.
Nous vous souhaitons une agréable matinée.

Tom et Tang

 

Christophe Coatnoan et Pierre-Yves Lautrou sur GROUPE PARTOUCHE

Les vacances sont finies... Je vous écris ce petit mot au près, le long des côtes irlandaises, dans un brouillard à couper au couteau, avec une dizaine de noeuds de vent très oscillant entre le 210 et le 230.

Donc, ce mercredi, c était journée détente à bord de Groupe Partouche : 15h de portant, bateau à plat qui glisse tout seul ou presque sous spi, et grosses siestes au programme, tout en grattant des milles aux gars de devant toute la journée... Franchement, ça nous a fait le plus grand bien !

Depuis, nous avons viré Tuskar Rock en début de soirée, sans le voir, il n 'y avait guère que 50 m de visi. Mais on a bien entendu sa sinistre corne de brume.

Pour ma part, je viens un peu dans le coin en pélerinage : nous laissé sur tribord le feu de Conningbeg, marque de parcours mythique de la qualif pour la Mini-Transat - presque 10 ans pour moi, et oui...

Pour le reste, tout va bien, on attend juste que le brouillard se lève pour admirer la verte Erin ;-) Et nous avons appris qu 'en raison de la suppression de la marque de parcours des Sept Iles, nous allions avoir le privilège de repasser saluer nos amis garde-barrières de Land 's 'End et Lizard Point...

Et au près, of course !

Bon, je vais réveiller le patron, c est mon tour de tater du pouf.


Roeland Franssens et Michel Kleinjans sur MOONPALACE :

When we first went into discussions with Pogo shipyard I dared to raise some questions about the upwind sailing performance of the Pogo 40. There was this all self explaining look on the face of Mr Bouroullec. He didn 't say anything, but upwind sailing?? Who goes upwind sailing???
We considered upwind sailing to be: Not in the bruchure.

And here we are.. About halfway in the Normandy Channel race. Enjoying the best of tacking along beautiful beaches in France, shorttacking through an isolated morning Solent, longtacking through the Channel, very shorttacking along Irish pinnacles and most
likely we will be guesstacking all the way from Fastnet to Caen.

So far we are enjoying a fine race. It is a race full of snake pits and other booby traps behind every corner, or tack. We are competing in the lead and this is the best we could have wished for.

Just as we passed under the Irish coast we received the change in the racing instructions; Thinking about previous sailing experiences we were just imagining what it would be like to get a pint of Guinness in Kinsale. Would the Normandy Race really add a co
mpulsory 3 day stopover in Kinsale???
Another 66 nautical miles to Fastnet Rock and then for long fight towards the Finish. With all the extra miles due to upwind conditions; we won 't bother about the 1000 mile Normandy Race, we still have done many more.

All the best from Moonpalace,
Roeland & Michel