Du 10 au 20 septembre 2020
Départ le dimanche 13 septembre 2020
Village public quai Vendeuvre


COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 22 MAI 2019

 

TUSKAR ROCK : L’ALPE D’HUEZ DE LA NORMANDY CHANNEL RACE

 

Les deux protagonistes ont enroulé la marque de parcours de Tuskar Rock, "sommet" emblématique de la Normandy Channel Race, cet après-midi vers 15h00. Le tandem Italo-hispanique, Pietro Luciani et Pablo Santurde del Arco aux manettes d’Eärendil, devancent Aïna Enfance et Avenir, Aymeric Chappellier et Pierre Brasseur, d’un peu moins de 10 minutes au pied du mythique phare. L’incertitude quant au futur vainqueur de la Normandy Channel Race 10ème du nom reste entière.  Prochaine étape, retour à la maison après un petit détour par l’île anglo-normande de Guernesey.

 

Ils auront mis 24 heures 15 minutes et 51 secondes pour traverser la mer Celtique depuis la pointe sud-ouest anglaise jusqu’à Tuskar Rock. Eärendil et Aïna Enfance et Avenir se sont suivis à la trace. Quand l’un vire de bord, l’autre aussi, et vice versa, pour au final enrouler le phare irlandais à respectivement 15h00 et 15h09 à l’avantage du Class40 noir et blanc 145. Avec des allures avoisinant les 8/9 nœuds, ils creusent encore un peu plus l’écart avec le reste de la flotte qui peine à atteindre les 2/3 nœuds.

Une flotte, justement qui s’est scindée en deux. Quand une bonne partie des équipages, menés par l’étonnant Class40 numéro 65 Yoda, skippé par Franz Bouvet et Sylvain Michelet (3ème pour l’heure), tentent leur chance au plus près de l’orthodromie (route la plus directe) ; deux concurrents « explorateurs » optent pour une option extrême devant le canal de Bristol en espérant toucher une brise côtière et revenir se faufiler devant les étraves des Yoda, Cape Racing Yachts ou autres Beijaflore.

Les prévisions météo attendues les prochaines heures devraient enfin être favorables au peloton « suiveurs » et freiner la tête de course.  Le flux, jusqu’à présent de nord nord-ouest, va tourner et offrir du sud-ouest, toujours d’une faible intensité, aux concurrents.  Un coup de pouce néanmoins bien attendu pour les 11 Class40 qui font encore cap vers Tuskar Rock et qui ont jusqu’à présent principalement navigué au près. C’est dans ce contexte que les leaders dans leur descente vers les côtes normandes vont croiser le reste de la flotte dans la nuit dans l’alignement du canal de Bristol.

La flotte de la Normandy Channel Race 2019 est, à l’heure où nous écrivons ses lignes, toujours au complet après 3 jours de course, aucun abandon à déclarer, un élément assez exceptionnel dans l’histoire de l’événement (c’est une première), pour être noté.