Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


Communiqué Class40 25 mai 10
 
La Normandy Channel race :
coup d’essai, coup de maître !
1ère édition remportée par Thomas Ruyant et Tanguy Leglatin
 
Les dix duos engagés sur la toute première édition de la Normandy Channel Race sont unanimes : organisation, accueil, comité de course, communication, animations… tout était parfait ! Côté course, la Manche n’a pas manqué de sel pour les compétiteurs : ce parcours entre Caen et Caen en passant par la Mer Celtique et le Fastnet s’est révélé franchement intense et terriblement tactique. Thomas Ruyant et Tanguy Leglatin (Destination Dunkerque) l’emportent de 20 minutes sur la paire anglo-normande Harding/Mabire (40 Degrees).
 
 « Cette épreuve est à inscrire impérativement au calendrier de la Class40 ! L’organisation fut, à tous niveaux, irréprochable et le parcours est très intéressant tactiquement », lance Halvard Mabire, 2nd de cette première édition de la Normandy Channel Race.
« Nous avons été traités comme des rois du début à la fin de la course ! Bien que derniers nous avons été accueillis, en mer, par tout le staff de l’organisation et du comité de course ! Tout était parfait : accueil, comité de course, communication sur l’eau, nous avons été couverts de cadeaux… Bref, un très haut niveau d’organisation », note également le journaliste-skipper Pierre-Yves Lautrou, qui disputait là sa toute première épreuve en Class40.
 « Je suis très content parce que tous les coureurs sont contents, même ceux qui ont connus des galères tactiques ou techniques », répond simplement Manfred Ramspacher, organisateur de l’événement.
 
L’idée de départ était de créer un événement sportif de haut niveau en Manche, de valider le concept d’une course de 1000 milles entre la Normandie et l’Irlande : c’est désormais chose faite, et bien faite !
« Il y a un gros potentiel de coureurs en Allemagne, Belgique, Hollande et en Grande Bretagne. J’espère pouvoir rassembler une vingtaine de concurrents l’année prochaine et pérenniser ici un événement sportif de bon niveau », remarque l’organisateur.
 
« Une (très) longue étape du Figaro ! »
Pendant 8 jours, en Manche puis en Mer Celtique, les duos de la Normandy Channel Race ont composé avec des conditions météo capricieuses et extrêmement tactiques. Ces 1000 milles sont semés de passages à niveau radicaux qui en ont piégé plus d’un d’entrée de jeu. Difficile ensuite de revenir, mais pas impossible, comme l’ont notamment prouvé Peter Harding et Halvard Mabire sur 40 Degrees, revenus de loin, disputer le leadership de Thomas Ruyant et Tanguy Leglatin en tête de la flotte dès les premières heures course. 
« C 'est une épreuve très intense, très dure physiquement, un peu comme une (très) longue étape du Figaro ! », note Thomas Ruyant.
« Avec ces passages à niveau à répétition, les skippers n’ont pas de temps de pause. C’est la course qui impose son rythme aux équipages », remarque Manfred Rampacher.
 
La vitesse ? Un peu… La tactique, énormément !
Cette 1ère édition de la Normandy Channel Race regroupait des fidèles de la classe mais aussi de nouveaux venus à l’instar du duo Hollandais/Belge (Franssens/Kleinjans) sur leur Pogo S « Moonpalace », des Sud Africains (Leggatt/Hutton-Squire) sur leur Akilaria « Phesheya-Racing » ou encore de Jean Galfione, co-skipper de Tanguy de Lamotte (Novedia-Initiatives) et de Pierre-Yves Lautrou venu épauler Christophe Coatnoan (Partouche).
« J’ai appris beaucoup ! J’adore ces bateaux ! Je me suis régalé même si nous avons loupé le coche en début de course à cause d’une petite erreur tactique qui nous a coûté cher. Les Class40 sont à la fois plus conforts et plus rapides que les Mini. Les moyens du bord offrent beaucoup plus de possibilités de jeu. Et les performances des bateaux restent très similaires d’un Class40 à l’autre. Bref, ça bagarre vraiment, on se donne autant qu’en Mini mais différemment ! », s’enthousiasme Pierre-Yves Lautrou avant de retourner à la course au budget en vue de la Route du Rhum.
 
A noter également la jolie performance de Marc Lepesqueux et Eric Defert (Marie Toit - Caen La mer) sur leur Jumbo 40 qui a su tenir tête à des plans plus récents…
« Bien sûr, les plans Verdier comme celui de Thomas sont performants mais, en Class40, et surtout sur un parcours de ce genre, c’est la tactique qui fait le résultat. Il y avait un très bon niveau sur cette épreuve, c’était serré », conclut Halvard Mabire.
 
Classement de la Normandy Channel Race 2010
1- Destination Dunkerque arrivé le 23/05/2010 à 06:52                 
2 - 40 Degrees arrivé le 23/05/2010 à 07:12             
3 - Appart city arrivé le 23/05/2010 à15:32              
4 - Moonpalace arrivé le 23/05/2010 à 16:04          
5 - Marie Toit - Caen La mer arrivé le 24/05/2010 à 00:30
6 - Phesheya-Racing arrivé le 24/05/2010 à 17:00   
7 - Novedia - Initiatives arrivé le 24/05/2010 à 17:13          
8 - Partouche arrivé le 24/05/2010 17:30
ABD Spliff
ABD Groupe Picoty
 
Contact presse :
Catherine Ecarlat – Email : catherine.ecarlat@wanadoo.fr – Mobile : 06 79 54 22 83
Contact Class40 :
Téléphone/Fax : +33 2 51 22 28 71 - Mobile: +33 6 17 13 51 80
Email : secretariat@class40.com - Skype: class_40