Du 16 au 26 mai 2019
Départ le dimanche 19 mai 2019
Village public quai Vendeuvre


Communiqué de presse – Mercredi 25 mai 2011

Tout schuss vers l’arrivée !

24 heures avant l’arrivée des premiers Class40, la bataille continue de plus belle. Impossible aujourd’hui d’annoncer le nom des vainqueurs tant les écarts entre les 3 leaders sont infimes. Port de Caen Ouistreham et Initiatives Saveurs sont bord à bord depuis plus d’une journée. À 11h, Fabien Delahaye et Bruno Jourdren prenaient la tête du classement à seulement 0,1 mille de Tanguy de Lamotte et Sébastien Audigane. À 15h, les deux équipages étaient à égalité parfaite par rapport à la distance théorique jusqu’à l’arrivée. À la dernière vacation, Initiatives Saveurs était repassé en tête devant Land’s End à moins de 200 mètres de Port de Caen – Ouistreham. De quoi rendre fous les meilleurs bookmakeurs !

Le changement de parcours n’aura pas bouleversé le rythme effréné de la course. Les 12 concurrents maintiennent des vitesses assez élevées. Dans quelques heures, ils passeront Land’s End et entameront un long bord de portant vers Guernesey. Il restera les deux Raz normands à franchir avant d’atteindre la ligne d’arrivée, demain, jeudi, en fin d’après midi.

 

Match racing

Depuis les premières heures de course, la bagarre n’en finit plus. Une journée avant l’arrivée, les 5 leaders se tiennent à moins de 10 milles. Deux bateaux se détachent du peloton de tête, Port de Caen - Ouistreham et Initiatives Saveurs. Un vrai match racing version course au large ! D’après Fabien Delahaye, skipper du Class40 Port de Caen – Ouistreham, la bataille est intense : « On a une belle bagarre, c’est très serré. Tanguy et Sébastien sont à moins de 100 mètres. On a viré Tuskar Rock ensemble. Cette nuit, ils sont passés devant nous, on les a repassés, on a viré et là, ils sont repassés devant nous. Bref, ça joue ! »

Les premiers Class40 vont passer Land’s End dans les prochaines heures. Après le cap anglais, les concurrents devraient toucher un vent d’ouest portant qui leur permettra de descendre rapidement vers Guernesey puis l’arrivée. Depuis 12 heures, la compétition est intense, les skippers progressent face au vent en tirant des bords. De nombreuses possibilités tactiques sont envisageables dans de telles conditions de navigation. Une chose est sûre, les deux leaders se marqueront jusqu’au bout. Tanguy de Lamotte, skipper du Class40 Initiatives Saveurs l’avoue : « J’ai l’impression de faire le Tour de France ! La lumière de leur mât passe, avance, recule, on prend des relèvements, on n’arrête pas ! »

 

 

ETA

Estimed Time of Arrival. Demain, déjà, en fin d’après midi, les premiers Class40 devraient franchir la ligne d’arrivée devant Hermanville. La distance du parcours théorique de la Normandy Channel Race 2011 était d’environ 1000 milles. Suite au changement de parcours, les concurrents n’ont pas virer le phare du Fastnet, après Tuskar Rock, ils ont mis le cap directement vers Guernesey, soit près de 200 milles en moins à parcourir. Jusqu’à aujourd’hui, la vitesse moyenne de course sur l’eau était d’environ 8,4 nœuds, cette moyenne devrait augmenter significativement dans les prochaines heures puisque le vent de sud actuel devrait basculer à l’ouest et rester assez fort pour emmener les Class40 au portant jusqu’à Caen. Selon Nicolas Boidevézi, co-skipper du Class40 Défi GDE – Tzu Hang, le vent fort au passage des Raz devraient compliquer l’affaire : « Sur la traversée de la Manche, ça devrait aller vite mais on se pose des questions sur ce qui va se passer après, notamment au Raz Blanchard où 30/35 nœuds de vent portant nous attendent contre courant… »

 

 

 

Contact presse :

Sirius Evénements -  contact@sirius-events.com

Alexandra Gardin - a.gardin@sirius-events.com - 06 72 67 14 25