En file indienne vers Tuskar

Alors qu’une bonne partie des concurrents s’étire ce matin sur toute la Mer Celtique, deux équipages n’ont pas encore dépassé Land’s End. Les deux duos père-fils à bord de Kite (144) et Eärwen (88) se battent encore au portant en baie de Plymouth. La tête de flotte, en passant la pointe sud-ouest de l’Angleterre en milieu de soirée, a rapidement pu retrouver un petit flux d’Est d’une dizaine de nœuds et donc une allure au reaching pour allonger le pas en direction de Tuskar et ainsi creuser l’écart avec le reste de la flotte restée bloquée au niveau de Wolf Rock, déventée par la pointe ouest de la Cornouaille.

La flotte de la CIC Normandy Channel Race a vécu une dernière nuit calme sur le plan d’eau à une allure d’une petite dizaine de nœuds. Les leaders que sont Redman (161) et Crédit Mutuel (158) suivis de près par Project Rescue Ocean (162), Lamotte Module Création (153) et Banque du Leman (159) ont joliment traversé la Mer Celtique en choisissant une trajectoire courbée vers l’Est pour aller chercher un flux d’air plus intense d’une quinzaine de nœuds canalisé par le Canal de Bristol. L’ascension de la Mer Celtique en route quasiment directe, sans coups tactiques à jouer, oblige les skippers à rester concentrés sur les réglages des écoutes pour grappiller le moindre petit nœud de vitesse. Même si le vent, déventé par la côte ouest anglaise, va faiblir à l’approche de Tuskar, les premiers Class40 de cette édition 2021 vont rapidement atteindre le phare emblématique de l’épreuve pour l’enrouler en milieu de journée vers 13-14h et virer de bord cap sur le Fastnet Rock.

Partager cet article :

Menu