CONTROLE TACTIQUE DANS « L’EIRE »

Les sept premiers concurrents de la CIC Normandy Channel Race en ont terminé avec l’ascension de la Mer Celtique et font maintenant cap vers le Fastnet Rock après avoir atteint en tout début d’après-midi la pointe sud-est irlandaise sous le soleil. Les deux premiers Class40 que sont Crédit Mutuel (158) et Redman (161) se sont livrés un véritable mano a mano depuis le début de la course, alternant coup sur coup la place de leader. C’est finalement l’équipage 100% lorientais, Ian Lipinski / Gwenolé Gahinet, qui gagne le titre symbolique de recordman sur l’épreuve, en enroulant le phare de Tuskar Rock en un chrono inédit de 45 heures 22 minutes et 13 secondes.

Le phare irlandais maintenant dans le tableau arrière, commence alors un duel stratégique de haute lutte en tête de flotte. Les duos vont devoir composer avec plusieurs facteurs déstabilisants pour rejoindre le mythique phare du Fastnet. Effectivement, le vent relativement faible de 10-12 nœuds, combiné à une allure au portant obligeant les équipages à louvoyer plus ou moins proches des côtes sud irlandaises, des masses nuageuses qui vont amener leur propre vent et des effets de site importants dû aux hautes falaises présentes sur ce secteur vont amener les coureurs à faire preuve de sens tactique pour sortir leur épingle du jeu.

Le gros de la flotte s’est divisé quant à lui en deux pelotons principaux plus ou moins étirés en Mer Celtique. Le premier groupe situé en face de la pointe sud-ouest des Pays de Galles est mené par les jeunes marins issus de la Classe Mini à bord du Class40 Lagallais Team Voile (145), Pierre Casenave-Péré et Kévin Bloch. Suivent Le Choix Funéraire (139), Project Insomnia (130), Prisme (131), Equipe Voile Parkinson (104), Free Dom (157) et Avanade (98). Le deuxième peloton est quant à lui plus regroupé et mené par un habitué de la CIC Normandy Channel Race : Olivier Roussey, à bord d’Obportus IV, accompagné pour cette édition de Benoit Lequin. Il sont talonnés de près par Vogue avec un Crohn (135), Prendre la mer, Agir pour la forêt (89), EngueVicSailing (115) et Sec Hayai (44). Les deux duos père-fils qui ferment la marche à bord des Class40 Kite (144) et Eärwen (88) en ont définitivement fini avec le sud de l’Angleterre après avoir enroulé Land’s End en milieu d’après-midi. Maintenant ils attaquent à leur tour l’ascension de la Mer Celtique.

À tous les niveaux de la flotte, la soirée et la nuit s’annoncent physiquement éprouvantes pour les skippers de la 12ème CIC Normandy Channel Race. Des séries d’empannages sont au programme afin d’exploiter au mieux les petites variations de vent tout en gardant à l’œil ses adversaires les plus proches. Les premiers Class40 atteindront le mythique rocher du Fastnet aux premières lueurs du jour vers 5h demain matin…

Share this article:

Menu